Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous-menu | Aller au menu outils | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Communauté de Communes du Pays Crécois

Recherche

Menu principal

Actualites

Contenu

AccueilActualitésLettre ouverte aux habitants du Pays Créçois

Imprimer

Lettre ouverte aux habitants du Pays Créçois

Publié le 8 avril 2019
Lettre ouverte aux habitants de la Communauté de Communes du Pays Créçois


Chères toutes, Chers tous,
Depuis la fermeture de la piscine de Crécy-la-Chapelle, trop vétuste pour être rénovée efficacement, nous avons lancé les démarches nécessaires à la construction d’une nouvelle piscine.

Après un travail préparatoire, nous en sommes aujourd’hui au stade de lancer le jury de concours et nous devons, pour cela, prévoir pour cette année 2019 d’allouer une partie du budget de la Communauté de Communes du Pays Créçois. Ce budget sera soumis au vote mercredi 10 avril prochain, avec l’ensemble des dépenses et recettes prévisionnelles de 2019.

Mais vous le savez, cette année est particulière pour notre Communauté de Communes, qui se prépare pour partie à fusionner en 2020 avec la Communauté d’agglomération Coulommiers Pays de Brie, et pour une autre partie à adhérer à d’autres collectivités voisines, à savoir les Communautés d’agglomération Val d’Europe ou du Pays de Meaux.

Je comprends les craintes des habitants des communes qui rejoindront Val d’Europe et le Pays de Meaux et je tiens ici à les rassurer : en votant ce budget 2019, leurs élus ne les engagent en aucun cas à supporter le coût de notre future piscine !

Cela ne signifie pas pour autant que les habitants des communes alentour qui ne seront pas membres de la Communauté d’agglomération Coulommiers Pays de Brie, ne pourront pas profiter de la future piscine. Bien au contraire : le besoin est réel, pour les habitants comme pour les établissements scolaires, comme en témoigne l’unanimité des élus lorsque nous avons lancé ce projet. C’est pourquoi je crois sincèrement que ce vote doit être guidé par l’intérêt général, celui des habitants de l’ensemble de notre territoire.

Aussi j’en appelle aujourd’hui à la responsabilité de chacun : un vote négatif mercredi prochain aurait pour conséquence directe de retarder ce projet de plusieurs mois. Si à l’heure actuelle, la piscine pourrait ouvrir ses portes d’ici 2 ans, un rejet du budget retarderait voire signerait l’abandon de ce projet, privant les habitants de notre territoire de cet équipement.

Pour moi, comme pour la très grande majorité d’entre vous, il n’est pas concevable de sacrifier le service public sur l’autel de considérations financières erronées. J’espère sincèrement que, ce mercredi 10 avril, c’est bien l’idée du service à tous les habitants de notre territoire, au-delà des barrières administratives, qui guidera le vote du dernier budget de notre collectivité.

Sincèrement,
Monique Bourdier,
Présidente de la Communauté de Communes du Pays Créçois
Maire de Bouleurs.

 

 Retour á la page précédente

Liens divers