Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous-menu | Aller au menu outils | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Communauté de Communes du Pays Crécois

Recherche

Menu principal

Actualites

Contenu

AccueilActualitésLe roller skate park de Saint-Germain-Sur-Morin

Imprimer

Le roller skate park de Saint-Germain-Sur-Morin

Publié le 10 décembre 2014
Informations sur l’avancée du projet de roller skate park de Saint-Germain-Sur-Morin

Le marché public de remise en état du Roller Skate Parc a été lancé début 2014. Il comprenait la remise en état et le déplacement de modules inox existants ainsi que la mise en place de nouveaux modules en béton.

Ce marché a été déclaré infructueux en mars 2014 en absence de remise d’offre. Aucune société n’a accepté de réaliser la réfection de l’équipement et d’engager sa responsabilité en assurant la maintenance de la totalité de l’équipement remis en état pour des questions d’assurance.

En juin 2014, un audit a été réalisé par CEP Industrie - Bureau Véritas dont les conclusions ont été remises le 27 juin 2014 à la Communauté de Communes. Rapport réalisé sur les soudures de trois éléments en inox du skate-parc (lanceur courbe et plan incliné, pyramide, rampe), dont la conclusion est sans appel : l’équipement est non conforme.

La Communauté de Communes a donc procédé au démontage des modules afin d’éviter tout risque d’accident des usagers, l’installation de barrières et de rubalise ne suffisant pas à dissuader les usagers d’utiliser l’équipement.

Il a donc été établi un nouveau projet en béton en partenariat avec la Fédération Française de Roller Skate et l’avis de l’Association Roul’Avenue sur le nouveau projet. Aucune société n’ayant accepté d’effectuer une remise en état du site, il est nécessaire de changer l’ensemble des modules. La solution de modules en béton a été préconisée par la Fédération Française de Roller Skate car plus durable.

Etant donné l’obligation de démonter l’ensemble des modules, nous avons été contraints de retravailler le projet qui reste dans la même ligne que le premier, à savoir :

Offre de base : Fourniture et installation de 3 nouveaux modules en béton (2 modules de lancement et 1 module de saut).

Option n°1 : STREETBOX (Fourniture et mise en place d’un nouveau module de glisse en béton)

Option n°2 : Extension du lanceur B (Fourniture et mise en place d’un nouveau module de lancement en béton, associé au module de saut STREETBOX chiffré en option n°1)

Si les deux options sont retenues, nous retrouverons ainsi un roller skateparc composé de cinq modules, l’objectif est en effet de reconstruire un roller skatepark de même ampleur que le précédent.

 

 Retour á la page précédente

Liens divers