Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous-menu | Aller au menu outils | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Communauté de Communes du Pays Crécois

Recherche

Menu principal

Contenu

AccueilTourisme > Les communesCrécy-la-Chapelle

Imprimer

Crécy-la-Chapelle

 
Surnommée la Venise-de-la-Brie, Crécy-la-Chapelle est un village de détours, au fil de ses « brassets » et nombreuses passerelles.

Crécy en images

Crécy-la-Chapelle - Le Chemin de ronde
Crécy-la-Chapelle - Le Chemin de ronde

Dans le vieux village, le beffroi, les promenades le long du nouveau brasset planté d’érables, les lavoirs et les vieux ponts se succèdent jusqu’à la superbe collégiale du XIIIe siècle…

Lieu d’inspiration des peintres au XIXème siècle, c’est encore de nos jours une petite cité briarde ou il fait bon flâner.

Bien que le lieu ait livré du matériel de l’époque néolithique (2500 av. J.C), le nom de Crécy n’apparaît qu’au VIIe siècle. Au départ, regroupement de quelques maisons formant un hameau en face de la Chapelle, Crécy devient très vite une place forte protégée par une enceinte et comporte presque 40 tours dont certaines subsistent encore aujourd’hui. La ville est également très commerçante, notamment grâce à son port à l’entrée de la forêt qui permet le flottage du bois. Crécy passe à partir de la guerre de Cent ans entre plusieurs mains. Catherine de Médicis lui aurait donné ses armes : fond d’azur à trois croissants d’argent.

Après une série de seigneurs, la Seigneurie revient dans le giron royal. Le dernier Seigneur de Crécy, le duc de Penthièvre, fait élargir les rues de la ville, dégager la grande place, rectifier les brassets et créer les promenades (vers 1760).

Le commerce est florissant, les deux marchés et la foire très fréquentés, et de nombreux tanneurs s’activent le long des brassets (le dernier séchoir à peaux ne disparaît qu’en 1979)

Le nord de la ville était seigneurial, militaire et religieux, le sud davantage résidentiel, commerçant et populaire.

Aux commerces et activités artisanales se substitue à la fin de l’ancien régime, une population de notables et d’aristocrates, comme en témoignent les hôtels particuliers. La Révolution vient interrompre cette prospérité renaissante. A la fin du XIX, on effectua des démolitions qui donnèrent à la ville sa physionomie actuelle.

Au XIXe siècle, Crécy, à la porte de la Vallée du Grand Morin, fut comme Villiers-sur-Morin et Voulangis le rendez-vous des artistes. Corot s’y installe en 1873, suivi plus tard par Derain et Dunoyer de Segonzac.

En 1972, Crécy et la commune de la Chapelle fusionnent.

La collégiale

Vignoly était le nom primitif de La Chapelle-sur-Crécy.

La Chapelle du château fut érigée en paroisse et collégiale en 1202 par Anseau, évêque de Meaux, et donna son nom au village.

Le Seigneur Dreux de Chatillon fit un don au chapitre de La Chapelle en 1220 et la construction d’une nouvelle église fut terminée entre 1230 et 1256 , puis 8 chanoines y furent affectés.

Le bâtiment connut de grands dégâts lors de la guerre de 100 ans et les 4 premières travées de la nef durent être reconstruites.

Le 16 mai 1429, Jean de Brion, évêque de Meaux consacra l’église restaurée (au dessus de certains piliers, on remarque des traces de croix de consécration).

Le Chapitre des chanoines a été supprimé en 1676.

Vers 1684, la Collégiale a accueilli à plusieurs reprises Bossuet pour des confirmations, prêches… A la suite des inondations causées par le rû de Vaudessart, le sol de l’édifice fut rehaussé de 2m, en 1641, 1676, et encore en 1730.

Classée Monument Historique en 1846, elle a fait l’objet de nombreux travaux de réfection depuis cette date : réfection de l’abside intérieure, des fonts baptismaux, du maître-autel ; et surcreusement pour retrouver le niveau initial du sol.

Fermée sur prescription administrative par décision de la Commission de Sécurité en mars 1994, elle vient de faire l’objet d’un nouveau programme de travaux de 540 000 €, financé à hauteur de 50 % par la commune de CRECY LA CHAPELLE, et a rouvert ses portes en 2007.

Des visites guidées de la collégiale sont organisées par la Maison du Tourisme du Pays Créçois, une fois par mois de mars à octobre. Renseignements et réservation au 01 64 63 70 19, ou sur le site internet de la Communauté de Communes : www.cc-payscrecois.fr

Plus d’infos sur la collégiale dans la rubrique Le patrimoine.

Retrouvez d’autres informations touristiques sur le site de Crécy-la-Chapelle

Crécy en images

 

 Haut de page

Liens divers